Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Accord UE-Mexique signé

Pour les Chambres d’agriculture, des avancées mais surtout des inquiétudes !

La Commission européenne a annoncé avoir trouvé un accord sur un réexamen de l’Accord commercial global avec le Mexique.

Les secteurs qui pourront tirer des bénéfices de l’ouverture du marché mexicain sont les produits laitiers (fromages, dont les droits de douane vont diminuer, les poudres de lait pour 50 000 tonnes sur cinq ans), les pâtes alimentaires, la viande de porc qui pourra pénétrer le marché en franchise de droit, et, enfin, l’Accord prévoit la reconnaissance de 340 IGP européennes (fromages, vins, bières…).

Pour la France et les secteurs concernés, il s’agit évidemment d’avancées positives.

En revanche, l’UE a accordé en contrepartie un accès au marché intérieur au Mexique pour la viande bovine (10 000 tonnes), ainsi que les abats de bovin (10 000 tonnes également), de même pour la volaille (10 000 tonnes), les oeufs (5 000 tonnes), auxquels il faut ajouter le miel, le sucre, la viande de porc. Pour la viande bovine, cela s’ajoute ainsi aux contingents déjà accordés à l’Ukraine (15 000 tonnes), au Canada (67 950 tonnes), et peut-être demain au MERCOSUR (pour l’instant 99 000 tonnes en négociation).

Cela pose une fois de plus la question de la pérennité de l’élevage bovin en France pour les années à venir.

Les Chambres d’agriculture renouvellent leur inquiétude de voir le secteur agricole européen et en particulier français, exposé à une concurrence sur des produits qui, dans l’Hexagone, sont encore fragiles.

La Commission européenne se doit de tenir compte de ces préoccupations !

Contact Presse

Chambres d’agriculture France - APCA

Iris Roze – 01 53 57 10 51 / 06 09 86 02 26
iris.roze@apca.chambagri.fr
Suivez-nous sur Twitter @ChambagriFrance et Facebook : @chambres.agriculture