Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Comptes de l’agriculture : hausse de + 8,6 %

2017 : une année de rattrapage mais pas pour tous.

Selon les prévisions de l’INSEE publiées lors de la commission des comptes de l’agriculture, l’année 2017 se solderait par une progression du résultat moyen : hausse de + 8.6 % de la valeur ajoutée brute (subventions comprises) par actif. Pour rappel en 2016, le résultat moyen avait baissé de - 8,2%.
Si on prend en compte les amortissements et l'ensemble de toutes les charges (rémunération des salariés, intérêts, fermage), le résultat net de la branche agricole augmente de + 25.4% par actif non salarié.
Cette progression s'explique essentiellement par la hausse des valeurs de la production agricole, surtout dans l’élevage (répit dans le secteur laitier).
On remarque aussi une meilleure autonomie alimentaire des élevages par l'augmentation de l’autoconsommation.

  • Des résultats régionaux contrastés en 2017

Ces comptes montrent que l’appréciation des résultats de 2017 n’est pas générale : les régions où les surfaces en céréales sont importantes connaissent des hausses de revenu de grande amplitude en 2017 après de fortes baisses en 2016 (ex: Ile de France : +93.7% en 2017, -45.5% en 2016), mais on observe une baisse dans les régions à forte activité viticole (Occitanie, Nouvelle Aquitaine).

  • L’investissement est en recul.

Dans les prévisions de l’INSEE, l’investissement de la branche agricole (9.7 milliards d’€ en 2017) est en recul pour la quatrième année consécutive. Ce qui peut s’expliquer par un report d’investissement dû à la période d’instabilité ou au ralentissement du surinvestissement.

  • Contreperformance du commerce extérieur : un sujet de préoccupation et un signe que l’agriculture française est dans une phase difficile même si les indicateurs de revenu s’améliorent pour un certain nombre de secteurs.

Certes, le solde du commerce global (produits agricoles et produits agroalimentaires) est positif en 2017 :+5.6 milliards. Mais pour la première fois depuis 40 ans, le solde du commerce extérieur de produits agricoles bruts est négatif : -0.5 milliards d’€. Rappelons qu’en 2012 le commerce extérieur se soldait par un excédent de +11.4 milliards d'€ !

"Ces résultats illustrent une fois de plus l’effet négatif de la volatilité des prix et du niveau des charges sur le revenu des agriculteurs. Souhaitons que la loi EGA et le renforcement de la contractualisation contribuent à en atténuer l’instabilité" Claude Cochonneau, président des Chambres d’agriculture.

Lire notre détaillée sur les comptes de l'agriculture 2017

Contact Presse

Chambres d’agriculture France - APCA

Iris Roze – 01 53 57 10 51 / 06 09 86 02 26
iris.roze@apca.chambagri.fr
Suivez-nous sur Twitter : @ChambagriFrance et Facebook : @chambres.agriculture