Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Les Chambres d’agriculture s’engagent pour le développement forestier dans les territoires

Les Chambres d’agriculture s’engagent pour le développement forestier dans les territoires

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Présentation du rapport "Valorisation du Bois et Territoire" 2018 devant la filière foret-bois.

Les Chambres d’agriculture publient leur rapport d’activités 2018 pour le développement forestier.

Lancé en avril 2018 pour une durée de sept ans, le nouveau programme « valorisation du bois et territoire » mobilise 85 conseillers forestiers sur l’ensemble du territoire national pour un budget annuel de 4,9 millions d’euros.

Présenté le 22 janvier dernier lors du Comité National d’Orientation du Programme « Valorisation du Bois et Territoire » réunissant l’amont de la filière forêt-bois (Chambres d’agriculture, ONF, FNCOFOR, CNPF et Fransylva), ce rapport d’activités intitulé «Les Chambres d’agriculture s’engagent pour le développement forestier» dévoile un large panorama des actions conduites par le réseau d’établissements consulaires.

Au-delà de ce programme « Valorisation du Bois et Territoires », le réseau des Chambres d’agriculture confirme son engagement dans le développement forestier et continuera à oeuvrer au quotidien pour la mobilisation de bois et l’atteinte des objectifs du Programme national de la forêt et du bois, porté par les pouvoirs publics.

«Les Chambres d’agriculture s’investissent auprès de tous les propriétaires forestiers en forêt privée et des Communes forestières.
Elles ont réalisé par exemple cette année 1800 visites-conseil et formé 2300 propriétaires. A travers leur action dans les territoires, les Chambres d’agriculture ont contribué à la mobilisation de 210 000 m3 de bois supplémentaires en 2018. Elles participent également à la structuration de filières bois territorialisées pourvoyeuses d’emplois pour plus de vie dans les territoires.
Enfin les Chambres d’agriculture contribuent à la gestion de l’interface forêt-agriculture à travers notamment des actions de reconquête pastorale ou l’équilibre sylvo cynégétique »Dominique Chalumeaux, Secrétaire général de Chambre d’agriculture France.

Consultez le rapport d’activités 2018 pour le développement forestier.

 

Contact Presse

Chambres d’agriculture France - APCA
Iris Roze – 01 53 57 10 51 / 06 09 86 02 26
iris.roze@apca.chambagri.fr