Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Maintien des moyens publics pour les Chambres d’agriculture

Maintien des moyens publics pour les Chambres d’agriculture

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Une reconnaissance de leur utilité et une responsabilité pour les Chambres d’agriculture

Hier soir, lors des débats en séance publique sur le PLF 2020,  le gouvernement a renoncé à réduire la part des recettes publiques affectées aux Chambres d’agriculture. La TATFNB est une taxe sur les surfaces foncières non bâties, payée par les propriétaires et les locataires des terres agricoles et forestières principalement. Conserver ces ressources permettra de mettre en œuvre un plan ambitieux pour le développement de l’agriculture, de la forêt et des territoires ruraux. 
 
Les élus des Chambres d’agriculture mesurent bien la décision prise par le gouvernement et des parlementaires de tous partis, ainsi que la responsabilité qui leur incombe devant les agriculteurs, les forestiers, les acteurs ruraux, les collectivités locales et toutes les parties prenantes. 
 
Les agriculteurs ont des attentes fortes ! Attentes de revenus, parce que sans revenu, il est difficile, voire impossible de se lancer dans une transformation pour répondre aux besoins des consommateurs et aux attentes sociétales et environnementales. Attentes de solutions et de conseils pour réussir les transitions. Parce qu’il n’y a pas encore de solutions pour toutes les situations et parce que la mise en œuvre sera nécessairement longue. Attentes de co-construction avec les collectivités locales et les acteurs des territoires pour une ruralité où l'agriculture a toute sa place. Attentes de dialogue constructif et d’explications apaisées avec la société. 
 
Dans ce contexte stabilisé, notre responsabilité sera : 

  •  de mener à bien notre projet stratégique 2019-2025, un projet stratégique ambitieux pour l’agriculture, la forêt, au plus près des territoires, et structuré en 3 axes :  
    • Accompagner l’agriculture dans ses transitions économiques sociétales et  environnementales ;
    • Créer plus de valeur dans les territoires via des projets territoriaux associant les agriculteurs, les collectivités et la société civile (gestion de l’eau, foncier, énergie, conversion en bio, ...) ;
    • Restaurer le dialogue entre la société et l’agriculture ; 
  •  de poursuivre la modernisation de notre réseau pour plus d'agilité, d'efficience au service des agriculteurs, des forestiers et des collectivités locales. 

 

Contact Presse

Chambres d’agriculture France - APCA
Iris Roze – 01 53 57 10 51 / 06 09 86 02 26
iris.roze@apca.chambagri.fr
www.chambres-agriculture.fr