Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Zones humides : cartographie des programmes d'action territoriaux

Zones humides : cartographie des programmes d'action territoriaux

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le 10 octobre 2012, sept nouveaux projets ont été retenus dans le cadre de la convention pour le développement de l’agriculture en zones humides. Ces projets reçoivent un label visant à valoriser l’ambition de conciliation de l’économie des exploitations et les questions environnementales posées en zones humides.

Une convention pour le développement de l’agriculture en zones humides

Dans le cadre du plan national d'action pour les zones humides, l'Assemblée permanente des Chambres d'agriculture (APCA) et le ministère de l'Ecologie ont signé en 2011 une convention pour le développement de l'agriculture en zones humides. Cette convention a pour objectif de développer des projets qui répondent à des problématiques locales et visent à développer une agriculture économiquement viable et adaptée aux zones humides.
Ils sont élaborés en partenariat entre les Chambres d’agriculture et différentes structures : Agences de l'eau, Parcs naturels régionaux (PNR), Parcs nationaux (PN), Conservatoire d’espace naturel (CEN)...

Cet engagement est marqué par une approche originale : ces territoires écologiquement fragiles, le plus souvent créés par la main de l’homme, ont aussi besoin d’une gestion spécifique qui passe très souvent par une présence humaine et une activité agricole adaptée.

Les projets, présents sur des territoires divers (zones de marais, zones humides parcellaires, zones humides de montagne…), témoignent de la grande variabilité des situations qui peuvent caractériser cette agriculture :

  • transmission de savoirs spécifiques aux zones de marais
  • recherche de systèmes d’exploitation durables
  • vente et circuits courts…

 

Sept nouveaux projets sélectionnés en 2012

Après les sept projets retenus en 2011, le comité de pilotage, co-présidé par l’APCA et le ministère de l’Ecologie, a sélectionné le 10 octobre 2012 sept nouveaux territoires. Ils reçoivent ainsi un label, gage de la qualité de qu’ils pourront valoriser auprès de leur différents partenaires.

Les sept territoires retenus en 2012

Au titre de projets émergeants :

  • Bassin de la Somme : maintien de l’agriculture dans les zones humides de la plaine maritime picarde
  • Creuse : étude de la productivité des prairies agricoles creusoises
  • Loire-Atlantique : Lac Grand Lieu, transmission des savoirs
  • Loire-Atlantique : Bassin de l’Erdre, reconquête d’un milieu d’exception
  • Tarn : maintenir une agriculture en zone humide de montagne


Au titre des actions innovantes :

  • Lozère : programme zone humide Aubrac lozérien
  • Loiret : projet de pastoralisme ligérien

 

Une carte évolutive à l’échelle de la France a été mise en place afin d’identifier et de localiser les différents projets impliqués dans cette convention : en bleu les projets de 2011 et en vert ceux de 2012.

Le prochain appel à projets sera lancé prochainement pour mars-avril 2013.

Qu’est-ce qu’une zone humide ?

Selon la convention de RAMSAR, signée par la France en 1986, les zones humides sont des étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d'eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires, où l'eau est stagnante ou courante, douce, saumâtre ou salée. On compte parmi elles les marais, les ripisylves, les prairies humides…

 

En savoir plus : visitez notre page "Ressources en eau"

 

> Accéder à tous les focus