Vous êtes ici : Accueil > Publications > Toutes les publications > Analyses et Perspectives n° 2012 de juillet 2020

Analyses et Perspectives n° 2012 de juillet 2020

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

A lire dans Analyses et Perspectives des Chambres d'agriculture n° 2012 de juillet 2020.

Pour étayer leur conseil auprès des exploitantes et exploitants, les organisations agricoles ont besoin de références technico-économiques. Certaines ont créé des dispositifs d’observation des exploitations pour produire ces références : Cerfrance,  Civam, Chambres d’agriculture (INOSYS) en partenariat avec l’Institut de l’Elevage (IDELE) pour l’élevage (INOSYS-Réseaux d’Elevage). Après des années de développement, ces observatoires sont en mesure de produire de la statistique microéconomique pour la connaissance (et pas uniquement pour le conseil) à l’échelle nationale ; en un mot ils se positionnent dans le champ du RICA (Réseau d’Informations Comptables Agricoles géré par le Ministère de l’agriculture). Mais sur ce point, ces observatoires ont à progresser en particulier sur l’accessibilité de leurs publications et données, et la qualité de leur échantillon. S’agissant des analyses produites par ces observatoires, la question du revenu est évidemment une des clés de leur expertise. Comme leur échantillon est essentiellement (voire exclusivement) constitué d’exploitations individuelles ou de sociétés familiales, l’enjeu de la mesure du revenu des exploitations est d’éclairer le lien entre résultat d’exploitation, investissement et revenu des ménages des exploitantes et exploitants. Signalons, enfin, la capacité de ces observatoires à produire de l’information microéconomique sur le revenu agricole à un échelon extrêmement fin (infra-sectoriel, infra-territorial), là où le RICA n’est pas présent ; ce qui indique la complémentarité possible entre la statistique publique et la statistique professionnelle dans ce domaine.

Au sommaire de cette analyse :

  • Atouts et limites des observatoires professionnels
  • Partie 1 - INOSYS : revenus observés, revenus modélisés au plus près de l’économie des exploitations agricoles 
  • Partie 2 - CIVAM : un travail original sur les indicateurs de revenu  
  • Partie 3 - CERFRANCE : un acteur incontournable de la statistique agricole microéconomique
  • Conclusion : Vers un marché de la référence économique agricole