Vous êtes ici : Accueil > Publications > Toutes les publications > La souveraineté : une énigme dans le paysage agricole

La souveraineté : une énigme dans le paysage agricole

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

A lire dans notre Analyses et Perspectives de mars 2022 sur la souveraineté : une énigme dans le paysage agricole.

La souveraineté alimentaire s'est invitée dans les débats avec la pandémie. Avec l'entrée en guerre de la Russie, qui met au jour la dépendance de l'UE envers ce pays dans le domaine du gaz et des engrais, l'idée de souveraineté s'installe durablement dans le paysage agricole. Reléguée au second plan durant la phase de mondialisation, restaurée à la fin des années 1990 par l’Organisation Non Gouvernementale Via Campesina, la souveraineté alimentaire a effectué un retour distingué lorsque la pandémie s’est propagée et que les confinements successifs ont révélé la dépendance de certaines nations aux importations. Dans des domaines comme celui de la santé publique, des matières premières à usages industriels, mais aussi de l’approvisionnement en protéines végétales, la France a très tôt rétablie la légitimité d’une souveraineté économique, exprimé ses intentions pour identifier et appliquer les leviers de cette souveraineté, et plus spécifiquement encore, rappelé l’importance de la souveraineté alimentaire.

 

Au sommaire de l'Analyses et Perspectives sur la souveraineté, une énigme dans le paysage agricole : 

  • De la justification d'une ambition
  • Définir la souveraineté alimentaire
  • L'énigme européenne et la souveraineté alimentaire
  • Utopia ?

 

Consultez l'intégralité de notre Analyses & Perspectives sur la souveraineté : une énigme dans le paysage agricole