Vous êtes ici : Accueil > Publications > Toutes les publications

La publication en détail

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Lettre économique de septembre 2018 : Les tribulations d’un chinois en Bretagne…et de la Chine en Afrique

Au sommaire de la lettre économique : Les tribulations d’un chinois en Bretagne…et de la Chine en Afrique, Crise des monnaies émergentes - Quels impacts sur le commerce mondial ?, Foncier agricole : tensions sur le modèle agricole français, La faim dans le monde progresse.

Edito : Les tribulations d’un chinois en Bretagne…et de la Chine en Afrique

Trois ans après la chute des prix qui a secoué les éleveurs laitiers dans le monde, en Europe, et singulièrement en France, l’après-crise n’est manifestement pas pour tout de suite. Il y a deux ans, en plein marasme économique, les éleveurs laitiers bretons et normands avaient accueilli avec enthousiasme les investissements du chinois Synutra, à Carhaix et dans le Cotentin. L’entreprise chinoise connaissant de sérieuses difficultés, casse un contrat qui s’inscrivait sur la décennie. Que faut-il en penser ?

Crise des monnaies émergentes - Quels impacts sur le commerce mondial ?

L’escalade commerciale entre les États-Unis et la Chine se poursuit, et le secteur agricole américain pourrait payer un lourd tribut. Face aux menaces américaines, la Chine déploie une stratégie à plusieurs dimensions, fruit d’une longue préparation et qui semble lui octroyer un avantage décisif.

Foncier agricole : tensions sur le modèle agricole français

L’arrivée de nouveaux investisseurs sur les marchés fonciers agricoles en France ne se fait pas sans tension avec la crainte, à terme, de mettre en péril l’accès au foncier des agriculteurs français qui bénéficient, pour l’instant de conditions favorables (marchés régulés). L’actualité agricole récente (et mouvementée) a mis au-devant la scène de la question foncière, rappelant que la régulation des marchés de la terre est une des pierres angulaires de l’agriculture française d’aujourd’hui.

La faim dans le monde progresse

Pour la troisième année consécutive, le dernier Rapport1 de l’Organisation des Nations unies fait état d’une progression de la faim dans le monde, rythmée par les instabilités climatiques et géopolitiques, auxquelles s’ajoute un accroissement du phénomène de malnutrition, allant de l’obésité à la dénutrition selon les régions du monde.