Vous êtes ici : Accueil > Publications > Toutes les publications

La publication en détail

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Lettre économique de mai 2018 : cécité intellectuelle à la Commission européenne

Au sommaire de cette lettre économique : cadre financier pluriannuel (CEP) de l'UE, bouleversement des alliances dans la grande distribution, une récolte 2017 en baisse en viticulture, la bio poursuit son essor en France.

Edito : cécité intellectuelle à la Commission européenne

On pouvait s’y attendre, le redouter, voire pour certains le souhaiter. La baisse du budget de la PAC était bel et bien inscrite à l’agenda de la Commission européenne, et il fallait être doté d’une bonne dose de naïveté pour espérer un budget agricole sauvegardé. La décision de Bruxelles apparaît pour ce qu’elle est, indissociable des conséquences du BREXIT. Le trou de 10 milliards d’€ que laisse Londres au budget européen en quittant l’UE constitue une aubaine pour une Commission, qui voit dans l’agriculture un secteur ayant fait son temps.

Bouleversement des alliances dans la grande distribution

L’annonce simultanée de la rupture de l’alliance entre Intermarché et Casino au profit de la constitution de deux nouveaux partenariats stratégiques comprenant les groupes Auchan/Casino et Système U/Carrefour/Cora chamboulent considérablement l’équilibre du secteur de la Grande Distribution. 

Viticulture : une récolte 2017 en baisse

L’OIV (Organisation internationale de la vigne et du vin) a présenté le 24 avril 2018 les grandes tendances de la production et des marchés viticoles pour 2017. Il se passe bien des choses sur l’échiquier viticole mondial.

La bio poursuit son essor en France

La bio continue de poursuivre son ascension et d’accroître son rayonnement auprès des Français. D’après l’Agence bio, le marché alimentaire des produits bio a progressé de plus de 82 % entre 2011 et 2016, pour une valeur de +3,2 milliards d’euros. Plus de huit personnes sur dix ont désormais confiance dans l’agriculture biologique et souhaitent qu’elle se développe.