Vous êtes ici : Accueil > Exploitation agricole > Gérer son entreprise agricole > Favoriser la biodiversité

Favoriser la biodiversité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Les Chambres d’agriculture accompagnent les agriculteurs pour concilier performance économique des exploitations et préservation de la biodiversité.

  • Diagnostic : identifier les enjeux en termes de biodiversité sur son exploitation (espèces protégées, biodiversité ordinaire…)
  • Gestion : diversifier ses assolements, agir sur les prairies, mieux gérer les infrastructures agro-écologiques sur son exploitation, adapter ses pratiques aux enjeux (retard de fauche, gestion différée des IAE…)
  • Expérimentation : participation à des projets d’expérimentation et d’acquisition de références sur les auxiliaires de culture, la régulation naturelle, la vie des sols…

Découvrez les divers projets liant agriculture et préservation de la biodiversité : 

Observation de la biodiversité ordinaire en milieu agricole

Favoriser la faune sur son exploitation

Concours Général Agricole des pratiques agro-écologiques

Un réseau Biodiversité à l’origine de nombreux projets à travers la France

 

L’Observatoire Agricole de la Biodiversité

Les Chambres d’agriculture participent à l’Observatoire Agricole de la Biodiversité. L'OAB est un programme de sciences participatives animé par le Muséum National d’Histoire Naturelle, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et les Chambres d’agriculture.

Il propose des protocoles d’observation de la biodiversité ordinaire aux agricultrices et agriculteurs intéressés, en vue de mieux connaître la biodiversité ordinaire en milieu agricole.

L’Observatoire Agricole de la Biodiversité est piloté par le Ministère en charge de l'Agriculture, dans le cadre de son engagement dans la Stratégie nationale pour la Biodiversité. Ce projet a démarré en 2009 pour répondre à un manque avéré d’indicateurs de suivi de l’état de la biodiversité en milieu agricole en lien avec les pratiques. Ces indicateurs permettent aux acteurs du développement, aux décideurs et aux partenaires de la recherche de qualifier la relation entre pratiques agricoles et biodiversité.

Une phase de test en 2010 a permis aux scientifiques de co-construire les protocoles d’observation avec des agriculteurs volontaires. Ce programme permet de mieux connaître la biodiversité ordinaire en milieu agricole, son évolution et ses liens avec les pratiques culturales via la mise en place de 5 protocoles portant sur :

  • Les pollinisateurs
  • Les chauves-souris
  • Les vers-de-terres
  • Les papillons
  • Les auxiliaires des cultures

Consulter le site web de l’Observatoire Agricole de la Biodiversité

Agrifaune pour favoriser la faune sur votre exploitation

Pour faire face aux enjeux de conservation de la biodiversité, le programme Agrifaune réinvente le partenariat autrefois naturel entre les chasseurs et les agriculteurs, tous deux principaux utilisateurs de la nature et de ses espaces. Depuis 2006, ce réseau rassemble les acteurs des mondes agricole et cynégétique. Il contribue depuis 2006 au développement de pratiques agricoles qui concilient économie, agronomie, environnement et faune sauvage.

Les quatre partenaires de ce programme sont : l’Office Nationale de la Biodiversité (OFB), la Fédération Nationale des Chasseurs (FNC), la Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles (FNSEA) et enfin les Chambres d’agriculture. 

Les objectifs du programme sont :

  • Favoriser la prise en compte de la faune sauvage au sein d’une agriculture productive et économiquement performante 
  • Réaliser des opérations de démonstration
  • Promouvoir les références acquises grâce au réseau qui permettent de concilier agronomie, économie, environnement et faune sauvage 
  • Contribuer au développement durable des territoires ruraux. 

Le programme est actif dans 68 départements de France avec environ 150 structures engagées et une trentaine de lycées agricoles pour former les nouvelles générations d’agriculteurs et de conseillers à l’intégration des enjeux agronomiques et environnementaux de demain. 

Le programme se décline en 5 groupes techniques nationaux qui proposent et développent des outils et des innovations techniques abordables autour de 5 problématiques : la gestion de l’entre-culture, les bords de champs, la viticulture, le pastoralisme et le machinisme. 

Le programme Agrifaune vient de voir sa convention renouvelée jusqu’en 2024 et s’apprête à déployer une boite à outils des techniques, outils et avancées élaborées dans le cadre du programme depuis 2006. 

En savoir plus sur le programme Agrifaune

Le Concours Général Agricole des pratiques agro-écologiques

Les Chambres d'agriculture France pilotent également le Concours Général Agricole des pratiques agro-écologiques depuis 2014.

Cet outil met en lumière et récompense chaque année des agriculteurs ayant mis en place des pratiques qui favorisent l'équilibre entre biodiversité et productivité sur leur exploitation, telles que l'entretien de leurs prairies naturelles, la gestion durable des haies et des bocages... Celui-ci se décline en deux catégories : Prairies et Parcours et plus récemment le concours Agroforesterie qui entame sa 3ème édition cette année.

Après une pré-sélection locale par les territoires, les lauréats nationaux seront récompensés au Salon International de l'Agriculture en mars 2023. Cette démarche s’inscrit dans une volonté globale des Chambres d’accompagner et de mettre en avant les efforts des agriculteurs qui ont fait le choix de prendre en compte la biodiversité sur les espaces qu’ils gèrent. 

Consulter le site web du Concours Général Agricole - Pratiques Agro-écologiques

Un réseau Biodiversité à l’origine de nombreux projets à travers la France

Groupe Technique Biodiversité 

Les Chambres d’agriculture France ont développés et consolidées depuis de nombreuses années un réseau de conseillers experts des questions agriculture-biodiversité dans chaque région de France. L’objectif est de favoriser les échanges de connaissances, de techniques, de projets et de résultats entre les régions. Ce groupe d’experts, en travaillant ensemble, concourent à l’élaboration des techniques respectueuses de la Biodiversité de demain. 

Régulation naturelle des bio-agresseurs

Le RMT BioReg (Biodiversité pour la Régulation naturelle des Bio-agresseurs), lancé en 2020 pour 3 ans renouvelables a pour objectif d'appuyer la conception et le pilotage des systèmes de culture en proposant des combinaisons de leviers agro-écologiques, optimisant la lutte biologique par conservation, à partir d'une compréhension fine du fonctionnement des processus de régulation naturelle de bio-agresseurs dans les paysages agricoles.

Chambres d’agriculture France ainsi que les Chambres Régionales d‘agriculture Centre Val de Loire, Nouvelle Aquitaine et du Tarn sont impliquées au niveau du développement agricole et de l’animation du RMT BioReg. 

Pour parvenir à cet objectif, les principales contributions du RMT BioReg sont les suivantes :

  • Fournir des protocoles d'évaluation de la biodiversité fonctionnelle (auxiliaires) et du potentiel de régulation naturelle suivant le type de régulateurs
  • Développer un outil de saisie et d'analyse de données standardisées pouvant servir de référentiel d'interprétation et permettant d'anticiper les effets des changements de pratiques et d'aménagements paysagers sur le potentiel de régulation naturelle
  • Evaluer les méthodes permettant le pilotage de l'agroécosystème vers un état favorable à la régulation naturelle
  • Contribuer à la conception de systèmes de culture et de paysages fonctionnels stimulant les processus de régulation naturelle des bio-agresseurs

Plus d’informations sur le RMT BioReg

 

Des missions nationales 

Chambres d’agriculture France, avec l’appui du Ministère de l’agriculture et de l'alimentation, ainsi que le Ministère de la transition éoclogique, financent des missions nationales à vocation d’accompagnement des agriculteurs et de leurs conseillers dans l’exercice de leurs métiers grâce à différents outils.

Les Chambres d’agriculture ont ainsi financées plusieurs missions nationales comme la Mission nationale  « pratiques favorables à la biodiversité » réalisant un état de l’art des pratiques favorables à la faune et la flore en France, mais encore la Mission « Auxil’haie et Auxil’herbe » permettant de concevoir des bords de champs, des haies ou des systèmes agroforestiers propices aux auxiliaires de cultures. 

En savoir plus
 

APPLICATIONS

AUXIL'HAIE et AUXIL'HERBE

Des outils en ligne gratuits pour des haies riches en auxiliaires de culture.

Publications