Vous êtes ici : Accueil > Publications > Toutes les publications > L'ambition française de guider l'Europe, voire le monde

L'ambition française de guider l'Europe, voire le monde

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

A lire dans notre Analyses et Perspectives de février 2022 sur l'ambition française de guider l'Europe, voire le monde.

La Présidence française du Conseil de l’Union européenne (PFUE), qui se tient de janvier à juin 2022, met à l’agenda plusieurs projets sur le plan agricole et environnemental : les clauses miroirs, la lutte contre la déforestation importée, le MACF (mécanisme d’ajustement carbone aux frontières), l’agriculture bas-carbone, la réduction de l’utilisation de pesticides. Ces annonces n’auront surpris personne : voilà déjà des mois que le gouvernement clame haut et fort ses ambitions de concilier protection de l’environnement et des agriculteurs avec libéralisation des échanges, tout en se plaçant dans une perspective d’influencer le reste du monde en matière de normes de production et de climat. Du slogan « relance, puissance, appartenance » énoncé par Emmanuel Macron, on retiendra un désir de souveraineté et d’autonomie, à ne surtout pas comprendre comme du protectionnisme. Il faudra être convaincant auprès des 26 autres Etats membres, pour appliquer cette politique du « en même temps » pendant six mois (ou presque)… Et c’est sans compter la prétention française de peser sur la scène internationale, notamment dans la réforme de l’OMC.

Au sommaire de l'Analyses et Perspectives sur l'ambition française de guider l'Europe, voire le monde 

  • Des sujets relatifs à l'agriculture plus ou moins ambitieux
  • Des ambitions à l'échelle européenne... voire internationale 
  • Des ambitions et des questionnements

 

Consultez l'intégralité de notre Analyses & Perspectives sur l'ambition française de guider l'Europe, voire le monde

A lire aussiEn savoir plus

Publications